Oh, mon dieu, ils ont tué le jeu de rôle, les salauds!

You may also like...

Commentaires

5 Responses

  1. Alias dit :

    Bon, le forum Casus a viré le sujet en question et il n’y a rien dans la Wayback Machine, donc je vire le lien.

  2. Le JdR est un secteur en crise par définition. C’est une niche, qui non seulement ne demande pas d’achats réguliers (comme le jeu vidéo) mais en plus favorise la création de la part des joueurs. Chacun bidouille son propre univers, scénar et même jeu dans son coin, même sans le diffuser. Et certains le diffusent gratuitement sur le net, ce qui ne favorise pas vraiment le marché.

    Le JdR n’est pas mort, et a mon avis, il ne mourra pas. Les entreprises qui s’y essaient risquent la banqueroute à terme, comme Casus Belli par exemple, dont le statut de référence n’a pas empêché les multiples crashs.

    Être enterré régulièrement, c’est le lot des secteurs ultra spécialisés. Allez demander aux éditeurs de poésie contemporaine, vous verrez.
    Article récent signé Saint Epondyle: [BD] Le Troisième Testament, Julius IIMy Profile

Add Comment Register



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Loading Facebook Comments ...
  1. [...] En ce moment, les forums de jeu de rôle francophones bruissent d'un débat vieux comme… ben, le jeu de rôle francophone, justement: la mort du jeu de rôle. Tout a commencé par l'annonce de la mort…  [...]

  2. [...] En ce moment, les forums de jeu de rôle francophones bruissent d'un débat vieux comme… ben, le jeu de rôle francophone, justement: la mort du jeu de rôle. Tout a commencé par l'annonce de la mort…  [...]