Category: Musique

C’est peut-être un peu exagéré: j’y parle de métal – mais aussi de rock progressif, de post-rock et de plein d’autres genres entre les deux, à côté, dans les parages ou complètement à l’ouest.

Voyager: V 0

Voyager: V

Je ne sais pas trop ce que les Australiens mettent de spécial dans leur bière, mais leur production en métal progressif qui dépote est assez exceptionnelle. Témoin V, cinquième (logique) album du groupe Voyager, qui vient se placer au milieu d’une scène déjà impressionnante, entre Breaking OrbitVanishing PointChaos Divine ou Karnivool.

Night of the Prog 2014 - Marillion 2

Les sons impossibles

— Tu disparais pendant trois jours, puis tu nous appelles depuis un communicateur public pour nous demander de venir te chercher après un festival de musique ? Enfin, si on peut considérer cette hystérie comme de la musique.

Stream of Passion: A War of Our Own 1

Stream of Passion: A War of Our Own

Comme pour Darker Days, le précédent album de Stream of Passion, ce A War of Our Own ne se laisse pas chroniquer facilement. Le métal symphonique du groupe néerlandais, dominé par la voix de Marcela Bovio, continue son petit bonhomme de chemin à mi-chemin entre gros métal qui tabasse et semi-pop mélancolique.

IQ: The Road of Bones 1

IQ: The Road of Bones

IQ m’impressionne. Plus de trente ans de carrière derrière eux, on pourrait croire que ces vétérans du néo-prog britannique auraient pu prendre leur retraite et voilà qu’ils nous pondent The Road of Bones, un double album d’une profondeur impressionnante.

Dragon Kings 2

Dragon Kings

J’avoue: si j’ai souscrit au projet Dragon Kings, c’est parce qu’il combine jeu de rôles et rock progressif. Bon, après, sans trop de surprise, quand on dit « jeu de rôles », on dit en fait Dungeons & Dragons. Quant au rock progressif, c’est plus du métal progressif avec une grosse influence seventies qui tache.

Empirical Times: Songs, Poems and a Lady 0

Empirical Times: Songs, Poems and a Lady

Songs, Poems and a Lady du groupe italien Empirical Times est un de ces albums que j’ai acheté chez Gibert un peu juste parce qu’il y avait marqué « rock progressif » dessus. Et, au final, j’ai un peu l’impression que c’est la seule chose que j’en retiendrai.

Stille Volk: La Pèira Negra 0

Stille Volk: La Pèira Negra

Stille Volk, le groupe de folk pyrénéen tellurique, revient avec un nouvel album tellurique, intitulé La Pèira Negra, autrement dit la « pierre noire », autrement dit quelque chose de tellurique. Retenez bien ce mot, « tellurique », parce que c’est un peu le mot-clé de cet album, qui parle de pierre et de pétrification, mais aussi de forêts et de malédictions.

The Watch: Tracks from the Alps 0

The Watch: Tracks from the Alps

Le groupe italien The Watch est surtout connu pour être un cover-band, c’est-à-dire un groupe qui joue des reprises, dans le cas présent du Genesis période Peter Gabriel. Leur dernier album Tracks from the Alps, sorti il y a peu, prouve qu’ils font aussi des reprises de morceaux de Genesis qui n’existent pas.

Anathema: Distant Satellites 4

Anathema: Distant Satellites

Plus ça va, plus je me dis que la récente carrière d’Anathema n’aura connu qu’un seul faux pas et ce n’est pas ce nouvel album, intitulé Distant Satellites, qui viendra me contredire. Cela dit, ce n’est pas non plus l’album de l’année, même s’il reste très plaisant.

Elvenking: The Pagan Manifesto 2

Elvenking: The Pagan Manifesto

Si, avec un nom comme Elvenking, vous attendiez aux créatures graciles de la Lorien, vous allez tomber de haut et sur plein d’os plus pointus que leurs oreilles: ces Elfes-là font dans le festif, certes, mais surtout dans le brutal et si leur album The Pagan Manifesto a des relents folk (et même prog), c’est du bon gros power-metal qui décape.