Catégorie : Musique

C’est peut-être un peu exagéré: j’y parle de métal – mais aussi de rock progressif, de post-rock et de plein d’autres genres entre les deux, à côté, dans les parages ou complètement à l’ouest.

David Maxim Micic: Who Bit the Moon 0

David Maxim Micic: Who Bit the Moon

Autre artiste présent lors de la prochaine soirée prog du KIFF, à Aarau, David Maxim Micic n’est pas un inconnu de ce blog, puisque j’avais eu l’occasion de chroniquer son excellent Bilo 3.0. Il revient cette année avec un nouvel album, Who Bit the Moon. Oui, j’en ai raté plein entre les deux, mais bon.

The Algorithm: Brute Force 0

The Algorithm: Brute Force

Avec cette chronique, je commence un petit tout d’horizon de groupes que je vais voir à la fin de ce mois à Aarau pour un mini-festival prog, dont la tête d’affiche est Haken, mais qui inclut cinq autres groupes, dont The Algorithm, qui a sorti récemment un album intitulé Brute Force.

Inanimate Existence: Calling from a Dream 0

Inanimate Existence: Calling from a Dream

OK, je dois avouer que celui-ci, j’ai hésité un moment avant de la caler dans un futur « restes du samedi ». Parce que Calling from a Dream, de Inanimate Existence, est un de ces albums qui oscillent entre le pur bruit casse-oreille et le prog déjanté et parfois brillant.

Sirk: Enter the Sirk:Us 1

Sirk: Enter the Sirk:Us

Parfois, la vie de chroniqueur musical est rude. Parfois, on se retrouve à chroniquer l’album d’un groupe fort sympathique, mais qui ne tient pas toutes ses promesses. En l’occurrence, Enter the Sirk:Us, premier album du groupe français Sirk – comme son nom l’indique.

Glasir / Sonnöv / We Were Heading North 0

Les posts du samedi: Glasir / Sonnöv / We Were Heading North

Allez hop! Nouvelle variante des restes du samedi, consacrée à trois albums de post-rock – enfin, trois EP, plutôt, vu qu’ils dépassent rarement les trente minutes. Au menu, les Texans de Glasir et les Espagnols de Sonnöv et de We Were Heading North. Trois groupes venus d’horizons peu courants pour ce genre musical, dont les livraisons sont facilement au-dessus de la moyenne; ce n’est parce que c’est court que ce n’est pas intéressant.

Gravitysays_i: Quantum Unknown 0

Gravitysays_i: Quantum Unkwown

J’admets: vous avez le droit de ricaner. Si Gravitysays_i ne gagne pas le pompon du nom de groupe de prog le plus prog, je ne sais pas ce qu’il faut! Cela dit, si je vous en cause, c’est surtout à cause de leur album, Quantum Unknown, dont le titre résume lui aussi assez bien le concept.

Need: Hegaiamas – A Song for Freedom 1

Need: Hegaiamas – A Song for Freedom

Ce mois de février a été riche en découvertes, surtout dans le domaine du prog moderne. Hegaiamas est le dernier album d’un groupe grec, Need, qui opère à la frontière entre rock progressif et métal progressif et qui prouve que c’est souvent sur les frontières qu’il se passe des choses intéressantes.

Maschine: Naturalis 0

Maschine: Naturalis

De temps à autre, on voit apparaître sur les divers forums de prog-heads des albums qui semblent faire l’unanimité, de Neoprog à Angry Metal Guy – c’est dire! Naturalis, des Britanniques de Maschine, semble être de ceux-ci et il fait avouer que leur néo-progressif moderne et lumineux a de quoi séduire.

Freedom to Glide: Fall 0

Freedom to Glide: Fall

C’est via Progcritique que j’ai découvert Fall, deuxième album du groupe britannique Freedom to Glide, qui propose un néo-prog mélancolique et un concept sur la Deuxième Guerre mondiale, deuxième volet d’une trilogie commencée avec leur premier album, Rain.

Overunit Machine: Aldaraja 0

Overunit Machine: Aldaraja

Quand on écoute beaucoup d’albums, il vient fatalement un moment où on se dit que tel ou tel sous-genre a tendance à produire des quantités invraisemblables de morceaux identiques. C’est parfois mon cas avec le metal progressif, c’est pourquoi des curiosités comme ce Aldaraja, de Overunit Machine, apparaît comme un petit rayon de soleil – découvert grâce à Neoprog, d’ailleurs.

Cleaver of the Mist: Sanctuary 0

Cleaver of the Mist: Sanctuary

J’ai un beauf de bon conseil. Bon, avant qu’il ne devienne de la famille, Fulgan était déjà un bon pote – ça n’a pas changé depuis – et on se retrouvait sur pas mal de trucs, notamment musicaux. Du coup, quand il m’a parlé de Cleaver of the Mist, groupe français de metalcore, je suis allé y jeter une oreille. L’EP Sanctuary a été acheté dans la foulée.

Fates Warning, KIFF, Aarau. 0

Fates Warning à Aarau

Au moment où je tape ces lignes, je suis dans une chambre d’hôtel à Aarau, j’ai des étoiles plein les yeux – et des acouphènes plein les oreilles – parce que je viens de voir Fates Warning en concert au KIFF. Ouais, carrément! Et puis d’abord, c’est mon anniversaire, alors je fais ce que je veux, d’abord!

Jupiter Hollow: Odyssey 0

Jupiter Hollow: Odyssey

Tiens, il me restait encore un EP dans ma besace: Odyssey, du jeune duo canadien de metal progressif Jupiter Hollow. Bon, pour être honnête, il est venu après les trois de samedi et par des chemins un peu détournés, vu que c’est un service de presse de Asher Media Relations. Et, comme j’ai plutôt bien aimé ce que j’écoutais, je me suis dit que j’allais me fendre d’une chronique complète.