Catégorie : Musique

C’est peut-être un peu exagéré: j’y parle de métal – mais aussi de rock progressif, de post-rock et de plein d’autres genres entre les deux, à côté, dans les parages ou complètement à l’ouest.

Horst: Never Two Without Three 3

Horst: Never Two Without Three

C’est grâce à Fred Bezies, grand découvreur de post-rock instrumental français que j’ai découvert Horst et leur album, Never Two Without Three. Petite anecdote cocasse: une demi-heure après avoir acheté et téléchargé l’album, j’ai été contacté par le groupe pour une chronique.

Moonsorrow: Jumalten Aika 0

Moonsorrow: Jumalten Aika

Coup de bol: Jumalten Aika, le titre du dernier album de Moonsorrow, est à peu près lisible. Parce que le concept « pagan-metal finlandais chanté en finnois avec des titres en finnois », c’est un peu le défi pour les claviers normalement constitués, le festival du tréma en folie. Pour ceux que ça intéresse, ça signifie « L’Âge des Dieux »; pour ceux que ça n’intéresse pas, aussi.

Crematory: Monument 0

Crematory: Monument

Dans la série des groupes que j’aime bien sans trop savoir pourquoi, il y a Crematory. Leur dernier album, Monument, est cependant assez bizarre: si le groupe a longtemps fait dans le metal-indus façon Rammstein – que j’appelle aussi le insulte-moi-en-allemand-metal – il a tendance ici à se diriger vers des styles plus doom-goth.

Monkey3: Astra Symmetry 0

Monkey3: Astra Symmetry

Après avoir écouté Astra Symmetry, le dernier album de Monkey3, je me demande si je ne vais pas lancer l’idée d’un nouveau genre musical: le rétro-post. Histoire de pouvoir caser tous ces groupes qui poussent le post-rock jusqu’à faire faire du rock prog/psychédélique comme dans les années 1970.

Witherscape: The Northern Sanctuary 0

Witherscape: The Northern Sanctuary

Bon, dans le genre des mélanges bizarres, on avait le death mélodique, le death symphonique et le death progressif. Avec le duo suédois connu sous le nom de Witherscape – Dan Swanö et Ragnar Widerberg – et leur album The Northern Sanctuary, découvert grâce à Angry Metal Guy, vous mélangez tout ça et vous rajoutez un feeling hard-rock seventies.

Circus Maximus: Havoc 2

Circus Maximus: Havoc

Entre Circus Maximus et moi, ce n’est pas le grand amour et, du coup, j’ai pas mal hésité avant d’acheter Havoc, leur dernier album en date. Je n’avais pas vraiment été convaincu par les précédentes prestations de ce groupe norvégien de métal progressif auto-proclamé, comme Isolate ou Nine.

Delain: Moonbathers 1

Delain: Moonbathers

Cela fait un petit moment que Delain poursuit son petit bonhomme de chemin dans le monde du métal symphonique à voix féminine et Moonbathers, son dernier album en date, se rapproche méchamment de son...

Karfagen: 7 0

Karfagen: 7

Les gens de Neoprog sont souvent de bon conseil. Ainsi, quand ils me disent le plus grand bien de l’album 7 de Karfagen, même si je n’en ai jamais entendu parler auparavant, je fonce....

Derivate EP 0

Derivate EP

À Genève, on a pas mal de bons groupes de metal, mais on ne peut pas dire que le metal progressif soit sur-représenté. D’où l’intérêt de groupes comme Derivate et de leur premier album, un EP au même nom, que j’ai récupéré à la suite de leur prestation au festival Octopode.

Wolverine: Machina Viva 0

Wolverine: Machina Viva

Il m’a fallu un petit moment pour arriver enfin à mettre la main sur Machina Viva, le dernier album de Wolverine. Principalement parce que j’ai moins de temps que je ne l’aimerais pour écouter du prog. Il m’a fallu aussi un bon moment avant de pouvoir en écrire la critique, parce qu’ordre alphabétique oblige, il arrive toujours en fond de liste.

Throes of Dawn: Our Voices Shall Remain 4

Throes of Dawn: Our Voices Shall Remain

Il y a parfois des évolutions qui me mystifient. Témoin Throes of Dawn, un groupe de black-metal finlandais qui, au fil de ses vingt ans d’existence, finit par sortir un album comme Our Voices Shall Remain, qui s’apparente à un croisement entre Porcupine Tree, Anathema et du Pink Floyd tardif.