jeu de rôle, rock progressif, science-fiction et subversions diverses Cet avis tient lieu de faire-part

Next to None: A Light in the Dark 0

Next to None: A Light in the Dark

Troisième groupe à l’affiche de la soirée prog de la fin du mois, Next to None et son album A Light in the Dark m’a laissé quelque peu perplexe avant que je n’apprenne deux...

The Secret Life of Pets 2

The Secret Life of Pets

Mardi soir, l’indigence télévisuelle étant ce qu’elle est, ce fut séance rattrapage DVD avec le dessin animé The Secret Life of Pets – en français, Comme des bêtes, parce que la France est aux traductions WTF de titres ce que le Japon est au WTF tout court. Passons.

David Maxim Micic: Who Bit the Moon 0

David Maxim Micic: Who Bit the Moon

Autre artiste présent lors de la prochaine soirée prog du KIFF, à Aarau, David Maxim Micic n’est pas un inconnu de ce blog, puisque j’avais eu l’occasion de chroniquer son excellent Bilo 3.0. Il revient cette année avec un nouvel album, Who Bit the Moon. Oui, j’en ai raté plein entre les deux, mais bon.

Gudesønn, tome 1: La nuit de Walpurgis 3

Gudesønn, tome 1: La nuit de Walpurgis

Tout commence par le massacre d’enfants dans un petit village en Suède, la nuit de Walpurgis. Martin Gudesønn, capitaine de la police de Stockholm, enquête et ne tarde pas à se rendre compte que certaines personnes au sommet de l’État pourraient être derrière ce massacre et que, comme il y a un survivant, elles pourraient bien ne pas s’arrêter là.

The Algorithm: Brute Force 0

The Algorithm: Brute Force

Avec cette chronique, je commence un petit tout d’horizon de groupes que je vais voir à la fin de ce mois à Aarau pour un mini-festival prog, dont la tête d’affiche est Haken, mais qui inclut cinq autres groupes, dont The Algorithm, qui a sorti récemment un album intitulé Brute Force.

Inanimate Existence: Calling from a Dream 0

Inanimate Existence: Calling from a Dream

OK, je dois avouer que celui-ci, j’ai hésité un moment avant de la caler dans un futur « restes du samedi ». Parce que Calling from a Dream, de Inanimate Existence, est un de ces albums qui oscillent entre le pur bruit casse-oreille et le prog déjanté et parfois brillant.

Sirk: Enter the Sirk:Us 1

Sirk: Enter the Sirk:Us

Parfois, la vie de chroniqueur musical est rude. Parfois, on se retrouve à chroniquer l’album d’un groupe fort sympathique, mais qui ne tient pas toutes ses promesses. En l’occurrence, Enter the Sirk:Us, premier album du groupe français Sirk – comme son nom l’indique.

Ludesco 2017 0

Ludesco 2017

Que dire sur Ludesco que je n’ai déjà écrit. Cette édition de ce festival multijeux sis à La Chaux-de-Fonds est la huitième en date et la cinquième à laquelle je participe et, même si je n’y reste pas très longtemps, je suis toujours impressionné par sa taille – et l’augmentation d’icelle au fil des années – et par l’organisation de l’événement.

Glasir / Sonnöv / We Were Heading North 0

Les posts du samedi: Glasir / Sonnöv / We Were Heading North

Allez hop! Nouvelle variante des restes du samedi, consacrée à trois albums de post-rock – enfin, trois EP, plutôt, vu qu’ils dépassent rarement les trente minutes. Au menu, les Texans de Glasir et les Espagnols de Sonnöv et de We Were Heading North. Trois groupes venus d’horizons peu courants pour ce genre musical, dont les livraisons sont facilement au-dessus de la moyenne; ce n’est parce que c’est court que ce n’est pas intéressant.

0

Bilan mécénat: février 2017

Comme d’habitude, commençons ce deuxième bilan mécénat, couvrant le mois de février 2017, par Flattr. Ça va être rapide: j’ai reçu deux flattrs pour un total de quatre-vingt-six centimes. Comme aucun article n’a été flattré, j’en conclus que ce sont deux abonnements sur le blog ou sur le profil Flattr.

Gravitysays_i: Quantum Unknown 0

Gravitysays_i: Quantum Unkwown

J’admets: vous avez le droit de ricaner. Si Gravitysays_i ne gagne pas le pompon du nom de groupe de prog le plus prog, je ne sais pas ce qu’il faut! Cela dit, si je vous en cause, c’est surtout à cause de leur album, Quantum Unknown, dont le titre résume lui aussi assez bien le concept.

La Horde 2017 0

La Horde 2017

Or donc, ce week-end, j’étais encore en convention, à La Horde. La Horde, c’est la convention du coin de la rue. Bon, pas tout à fait, mais elle est à environ trente minutes de chez moi à pieds, ce qui change pas mal des bleds exotiques accessibles avec douze correspondances et des moyens de transport exotiques.