Blog à part, troisième époque

Killjoys 4

Killjoys

Un avenir indéterminé, dans le Quad, un système solaire avec quatre mondes habités, un système corporatif semi-féodal et, au milieu, des chasseurs de prime au service d’une organisation théoriquement neutre – les éponymes Killjoys.

Symphony X: Underworld 0

Symphony X: Underworld

Ah, Symphony X! À lui seul, le nom de ce groupe américain symbolise le power-metal symphonique, et ce depuis une bonne vingtaine d’années. Eh oui, déjà. Underworld est le neuvième album studio du groupe et représente plus la continuité que la rupture, avec tout ce que cela implique.

«Le Paris des Merveilles», de Pierre Pevel 8

« Le Paris des Merveilles », de Pierre Pevel

Pierre Pevel est à l’origine d’une de mes grandes frustrations littéraires et de sa résolution heureuse, avec la parution récente des trois volumes du Paris des Merveilles. En effet, après avoir lu et apprécié Les Enchantements d’Ambremer, il y a quelques années, je n’avais jamais pu mettre la main sur sa suite, L’Elixir d’Oubli. Et c’est donc ces deux ouvrages qui ont été réédités chez Bragelonne, enrichis d’un troisième, Le Royaume Immobile.

Arch Enemy: War Eternal 2

Arch Enemy: War Eternal

OK, après avoir écouté War Eternal, le dernier album des Suédois de Arch Enemy, je me dis que j’ai vraiment un problème avec ce groupe. Ce n’est pas mon premier essai et ça ne fonctionne toujours pas. Pourtant, il y aurait de quoi appuyer sur un certain nombre de mes boutons – ceux à dopamine, pas les autres.

Headphones 5

La musique de merde n’est pas une fatalité

Un des sujets récurrents de ridicule, sur les réseaux sociaux ou dans la vraie vie, c’est la musique de merde. Pas seulement la musique qu’on n’aime pas: la vraie grosse soupe bien daubesque que l’on nous sert à longueur d’antenne. Mais, derrière les mèmes rigolards, je me pose deux questions: qui écoute ça et, surtout, pourquoi ceux qui se moquent n’écoutent-ils pas autre chose?

Loch Vostok: From These Waters 0

Loch Vostok: From These Waters

En théorie, je ne devrais pas aimer Loch Vostok: trop bruyant, trop confus, le métal de ce groupe suédois est souvent plus régressif que progressif. Pourtant, j’aime bien From These Waters; je le qualifierais de « formidable ». au sens premier du terme: il contient une telle impression d’urgence, de tension, que c’en est impressionnant.

Toulouse, 24 août 2015. Le Capitole. 6

Trente-six heures à Toulouse

Le monde est rempli d’endroits où je ne suis jamais allé; Toulouse est de ceux-ci. Du coup, mon passage à RPGers coïncidant avec le début de mes vacances, j’ai décidé d’en profiter pour prolonger mon séjour d’un ou deux jours, histoire de découvrir la « ville rose ».

RPGers 2015 0

RPGers 2015

Dans la famille « convention de jeu de rôles à perpette », je voudrais RPGers. J’en avais beaucoup entendu parler, comme une des conventions françaises à ne pas rater, mais en y regardant de plus près, les étoiles étaient moyennement propices, principalement pour cause d’éloignement.

Ray's Day 22.08.2015 3

Ray’s Day 2015

Donc, aujourd’hui, lisez et partagez, c’est la fête – votre fête, le Ray’s Day!

Sans Soleil: A Holy Land Beneath a Godless Sky 0

Sans Soleil: A Holy Land Beneath a Godless Sky

Je dis souvent que le post-rock est un genre qui souffre d’un manque d’un souffle original. Le quatuor texan Sans Soleil vient peut-être rectifier ce paradigme avec leur EP A Holy Land Beneath a Godless Sky, qui mêle post-rock, post-metal et violon alto.

The Odd Gallant: AM 5

The Odd Gallant: AM

Alerte copinage: The Odd Gallant, projet de rock progressif, est le fait du musicien français Guillaume Cazenave, qui m’a contacté pour parler de AM. Ceci est donc une forme de service de presse et je suis du coup mal placé pour dire du mal de son premier album (sous ce nom de projet; son cinquième en tout). Ce qui tombe bien, parce que ce AM est objectivement plutôt bon.

"One Minute", de Thierry Crouzet 4

« One Minute », de Thierry Crouzet

Il est 15 h 45 à Washington, 21 h 45 à Paris, 12 h 45 à Mountain View, 5 h 45 au Japon. One Minute, le feuilleton numérique de Thierry Crouzet, c’est l’histoire de cette minute précise. Celle où la vidéoblogueuse Sara Cash a annoncé que les radio-télescopes de la planète avaient capté un message extra-terrestre. Juste avant qu’une panne électrique ne plonge la planète dans le noir complet.