jeu de rôle, rock progressif, science-fiction et subversions diverses Cet avis tient lieu de faire-part

Gracepoint: Echoes 0

Gracepoint: Echoes

Le rétro-progressif est partout, même dans le metal, puisqu’avec Echoes, de Gracepoint, découvert grâce à Angry Metal Guy, on a désormais un exemple frappant de metal rétro-progressif. OK, « désormais » est peut-être un peu exagéré: ce ne sont pas les premiers non plus.

Les Discrets / Leaves' Eyes / Skeleton King 0

Les brefs du samedi: Les Discrets / Leaves’ Eyes / Skeleton King

Le hasard ayant voulu que j’aie dans ma liste d’écoute exactement trois EP, j’en profite pour faire un tir groupé, façon « Restes du samedi », mais à la teinte metal, puisqu’on y trouve Les Discrets, Leaves’ Eyes et Skeleton King. Là, ce n’est pas la qualité, mais plutôt le format court qui m’empêche d’en faire des chroniques entières.

Tides from Nebula: Safehaven 0

Tides from Nebula: Safehaven

Ouaip, encore du post-rock. Une rechute, en quelque sorte. Mais bon, un nouvel album de Tides from Nebula, c’est comme un dernier verre de vodka polonaise: ça ne se refuse pas. Donc, voici Safehaven, dernier né du quatuor de Varsovie.

Secrets of the Moon: Sun 0

Secrets of the Moon: Sun

Or donc, on a un groupe qui s’appelle Secrets of the Moon et qui fait un album intitulé Sun. C’est rigolo. Mais ce n’est pas pour cela que je l’ai acheté. À vrai dire, je ne sais plus trop pourquoi je l’ai acheté, sinon que c’était à La Citadelle, mais je ne le regrette pas non plus.

Novembre: URSA 0

Novembre: URSA

C’est une chronique de Angry Metal Guy qui a attiré mon attention sur un groupe italien opérant dans un registre assez peu courant. En effet, Novembre et son album URSA mélange doom, post-metal et...

Convention du Dé qu'a Dents 2016 0

Convention du Dé qu’a Dents 2016

Allez hop, dernière convention de l’année: on saute dans le train, direction Monthey et la Convention du Dé qu’a Dents. Je rappelle le principe pour ceux qui n’ont pas suivi mes trois derniers billets sur le sujet (quatre si on compte la Convention des Fous): c’est une de ces conventions de club, au rayonnement surtout local ou régional, mais où je vais d’abord parce que c’est la Terre de mes Ancêtres – littéralement, ma grand-mère habitait à deux cents mètres – et parce que j’y ai plein de potes.

Riverside: Eye of the Soundscape 0

Riverside: Eye of the Soundscape

Eye of the Soundscape n’est pas un album de Riverside comme les autres, et c’est peu de le dire – même si beaucoup d’autres l’ont dit avant moi. Ceux qui ont suivi l’actualité du groupe ont appris le décès soudain de Piotr Grudziński, leur guitariste. Riverside, qui est un des pionniers du rock progressif contemporain, puisant ses inspirations aussi bien dans le metal que dans l’électro, livre ici un double CD qui tient plus du second que du premier.

Robert Reed: Sanctuary II 0

Robert Reed: Sanctuary II

Je ne sais pas si ce sont mes goûts qui ont changé ou si les deux compositeurs oldfieldiens que sont Hanspeter Hess (The Healing Road) et Robert Reed ont décidé de me faire manger...

Out5ide / The Cult / Ordinance 3

Les restes du samedi: Out5ide, The Cult, Ordinance

Pour cette nouvelle édition des Restes du samedi, nous allons donner dans de l’éclectique, avec le rock progressif français de Out5ide, le rock alternatif anglais du légendaire The Cult et le death progressif américain de Ordinance. Il y en aura pour tous les goûts – enfin, à part le mien, s’entend, vu que c’est un peu le but de cette rubrique.

Utopia bricks 1

Agir, rêver peut-être…

Il y a peu – genre, mercredi 9 novembre, j’ai eu quelques échanges un peu vifs sur les réseaux sociaux avec certains de mes contacts. Un de ceux-ci concernaient un article récent de Ploum, intitulé (Ré)apprendre à rêver, et qui avait été qualifié de « platitude dépolitisante ».

Kovlo: Timelapse 0

Kovlo: Timelapse

Le troisième et dernier épisode du triptyque post-rock suisse nous emmène dans des contrés qu’on a un peu du mal à associer aux friches industrielles brumeuses, puisque Kovlo est un groupe originaire de Lugano, au Tessin. Ce qui n’empêche leur album Timelapse d’afficher un style crépusculaire. C’est à Totoromoon que je dois cette découverte.